Quoi semer pour récolter un ado capable de dire « je m’excuse »
parequipe OML
18 Déc, 2020

Quoi semer pour récolter un ado capable de dire « je m’excuse »

J’ai une vieille amie.

Ben une amie de longue date. Bref, on se connait pas mal, une amie avec qui ça peut bien aller, mal aller, je peux feeler comme de la marde et elle est là, capable de m’entendre sans me juger.

Pis la tempête passe, comme si ça avait jamais été sur le bord d’exploser, deux minutes avant. Comme si c’était normal de se sentir dépassé des fois. Une amie comme j’en souhaite à tout le monde. Le genre avec qui tu peux éclater de rire même en pleine tempête.

Donc, toujours est-il que cette précieuse amie est maman. Et qu’on se raconte nos vies, tsé. Elle me racontait comment elle était fière et émue, une fois qu’elle s’est calmé.

Tu sais comment c’est. Quand les enfants sont petits, des fois on se chicane, en couple, devant eux… Mais souvent on comprend qu’eux, sont petits, c’est pas de leur faute. Mais quand ils grandissent pis qu’ils commencent à nous répondre, ça se corse. C’est rushant de pas leur répondre. En plus qu’ils ont tout en main pour venir nous chercher là où ça fait mal.

Quand le cocktail « hormones, manque de patience et de soleil » rencontre son déclencheur préféré de 2020, le confinement, des fois, ça dérape.

Pis, avoue, quand t’es hors de toi pis que tu dis des choses que tu préfèrerais qu’on ne te répète pas, c’est clairement pas nos meilleurs moments instagram. mettons 😉

Dérapage donc, le ton monte, on se dit n’importe quoi. On s’est senti insulté, pas reconnu, pas respecté. Pis le petit maudit en ajoute en nous faisant des reproches, c’est juste trop. Chacun va bouder dans son coin. Le temps de sortir de ce mood de marde.

C’est ce que ma racontait ma vieille amie. Et puis la magie. Imagine, elle était même pas encore capable de revenir vers lui. Et il a fait les pas. On le sait comment c’est difficile ces pas-là, quand on a mal. Il est revenu vers elle, s’est excusé, en disant qu’il regrettait ce qu’il avait dit. Qu’il avait pas voulu la blesser. Sérieux, juste à l’écouter j’avais des frissons moi aussi.

On se demandait c’est quoi la clé. Comment on fait ça, un ado capable de s’excuser ? Ça a peut-être quelque chose à voir avec sa qualité d’écoute… Ou le fait qu’elle se laisse être vulnérable devant lui. Qu’elle fait pas semblant d’être toujours en contrôle.

En tout cas, y a de quoi qui semble avoir fonctionné. Et c’est encourageant pour la suite je trouve.

Marie-Claude Hébert

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À PROPOS

Ours Mal Léchés, à la manière d’un totem, propose aux parents qui se reconnaissent, de s’inspirer de l’ours qui laisse ses petits jouer, explorer, tomber et apprendre librement tout en devenant férocement protecteur si un danger compromet leur sécurité ou leur développement.

“Ours” à l’image des parents que nous sommes, valorisant autant les besoins d’autonomie, de reconnaissance que de sécurité de nos enfants;

“Mal léchés” face à cette recherche de cohérence et d’incarnation de nos valeurs au risque de déranger en sortant du politically correct et de ce désir de plaire à tout prix.

Fais le Quiz!

Découvre quel type de parent tu es

Enfin des vêtements qui font du sens.

Fais partie de ceux qui VEULENT faire une

différence

Abonne-toi à l’infolettre

.
X